Rechercher

Search
Generic filters
Exact matches only
  • Fédération de recherche Systèmes hétérogènes en interaction (FR SHIC)

    La fédé­ra­tion FR SHIC a été créée offi­ciel­le­ment en jan­vier 2009, sous l’ac­tion conjointe de l’UTC et du CNRS.

    Introduction

    La FR SHIC est rat­ta­chée prin­ci­pa­le­ment à l’INSIS (Ins­ti­tut des sciences de l’in­gé­nie­rie et des sys­tèmes) et secon­dai­re­ment à l’INS2I (Ins­ti­tut des sciences de l’in­for­ma­tion et de leurs inter­ac­tions). Elle a été renou­ve­lée en 2018 pour 5 ans.

    Elle a impul­sé une dyna­mique nou­velle pour une recherche tech­no­lo­gique inter­dis­ci­pli­naire au sein de l’UTC :

    • La FR SHIC a été au cœur du Col­le­gium UTC/CNRS, signé en novembre 2009,
    • En 2011, la FR SHIC a été à l’o­ri­gine du Labex MS2T, avec une orien­ta­tion nou­velle autour d’un pro­jet inter­dis­ci­pli­naire ori­gi­nal cen­tré sur les « sys­tèmes de sys­tèmes ».

    La créa­tion du Labex MS2T a eu pour consé­quence une évo­lu­tion impor­tante dans les thé­ma­tiques et le fonc­tion­ne­ment de la fédé­ra­tion.

    Organisation, structure et fonctionnement

    La FR SHIC a été consti­tuée, à l’o­ri­gine, de trois UMR CNRS de l’UTC :

    • UMR 7253 Heu­dia­syc : Heu­ris­tique et diag­nos­tic des sys­tèmes com­plexes, diri­gée par Phi­lippe Bon­ni­fait ;
    • FRE 2012 Rober­val : uni­té de recherche en méca­nique, acous­tique et maté­riaux, diri­gée par Jérôme Faver­geon ;
    • UMR 7338 BMBI : Bio­mé­ca­nique et bioin­gé­nie­rie, diri­gée par Cécile Legal­lais.

    Depuis jan­vier 2018, elle a été élar­gie à un qua­trième labo­ra­toire de l’UTC, spé­cia­li­sé en sciences humaines et sociales : EA 2223 Cos­tech, (Connais­sance orga­ni­sa­tion et sys­tèmes tech­niques), diri­gé par Serge Bou­char­don.

    Gouvernance 

    Depuis 2011, le direc­teur de la FR SHIC, Ali Cha­ra­ra, est direc­teur du Labex MS2T. Il a été direc­teur d’Heu­dia­syc jus­qu’en décembre 2017. Les direc­teurs actuels d’Heu­dia­syc, de BMBI et de Rober­val sont direc­teurs adjoints de la FR et membres du comi­té de direc­tion du Labex, élar­gi au direc­teur de Cos­tech. Cette confi­gu­ra­tion garan­tit la cohé­rence entre la fédération/Labex et les uni­tés.

    Les sec­tions du comi­té natio­nal de la recherche scien­ti­fique concer­nées sont 6, 7 (sec­tion prin­ci­pale), 9, 10 et 28. Les sec­tions CNU sont : 27, 60, 61, 63, 64, 65 et 66.

    Contexte et objectifs

    La poly­va­lence scien­ti­fique concen­trée sur des axes tech­no­lo­giques déter­mi­nés se confronte dans son évo­lu­tion à la dif­fi­cul­té de trai­ter avec des sys­tèmes dont la réa­li­té impose d’in­té­grer des com­po­sants hété­ro­gènes : l’or­ga­nique avec l’i­nor­ga­nique, le vivant et le non-vivant, le macro et le nano, etc.

    La tech­no­lo­gie se carac­té­rise aujourd’­hui par une com­plexi­té qui ne consiste plus seule­ment dans le com­por­te­ment plus ou moins des­crip­tible de ses modèles, mais sur­tout à la varié­té et la varia­bi­li­té des élé­ments qu’elle consi­dère et qu’elle fait inter­agir. Cette com­plexi­té d’un nou­veau genre doit être abor­dée et étu­diée pour déga­ger des modèles pour les com­prendre ou pour déter­mi­ner com­ment les pilo­ter, les contrô­ler, et déci­der. La FR SHIC avait à l’o­ri­gine pour fina­li­té d’é­tu­dier cette nou­velle com­plexi­té, liée à la mobi­li­sa­tion de dif­fé­rents types de modèles néces­saires à la com­pré­hen­sion et l’u­ti­li­sa­tion de com­po­sants hété­ro­gènes et en inter­ac­tion.

    Le Labex MS2T, cen­tré sur les « sys­tèmes de sys­tèmes » est ain­si issu des gènes de la FR. En effet, un sys­tème de sys­tèmes (SdS) est un méta-sys­tème orga­ni­sé dont les com­po­sants sont, eux-mêmes, des sys­tèmes hété­ro­gènes et auto­nomes, inter­agis­sant pour réa­li­ser cer­taines tâches ; le sys­tème glo­bal peut faire appa­raître des com­por­te­ments émer­gents, non défi­nis à prio­ri.

    Dans son approche inter­dis­ci­pli­naire et inté­gra­tive, abor­dant de front ver­rous scien­ti­fiques et ver­rous tech­no­lo­giques, le Labex MS2T fait le pari de déve­lop­per des méthodes géné­riques, adap­tables à dif­fé­rents sec­teurs socio-éco­no­miques.

    Projet scientifique

    Le pro­jet scien­ti­fique s’ar­ti­cule autour de trois axes thé­ma­tiques :

    • inter­ac­tion et coopé­ra­tion entre sys­tème ;
    • ges­tion des incer­ti­tudes, mana­ge­ment du risque ;
    • du com­po­sant sys­tème au sys­tème de sys­tèmes : ana­lyse, concep­tion et modé­li­sa­tion mul­ti-échelles, et mul­ti-phy­siques ;

    et un axe trans­ver­sal : 

    • dyna­mique des sys­tèmes de sys­tèmes : émer­gence et agi­li­té.

    Les trois pre­miers axes sont dans la conti­nui­té des axes actuels du Labex MS2T. Le qua­trième axe trans­ver­sal est nou­veau : il s’ap­puie­ra sur l’ex­pé­rience acquise depuis le lan­ce­ment de la fédé­ra­tion et du Labex. Il aura pour but de contri­buer à la façon de pen­ser les SdS, à leurs carac­té­ris­tiques de com­plexi­té et à l’in­te­rac­tion « homme-sys­tème », en par­ti­cu­lier ceux qui opèrent des SdS.

    Les prin­ci­paux sec­teurs socio-éco­no­miques visés sont : trans­port et mobi­li­té, sécu­ri­té, ingé­nie­rie de la san­té, indus­trie du futur.

    Contact et documentation

    Contacts de la recherche à l’UTC

    Directeur de la FR SHIC

    Ali Charara

    +33 (0)3 44 23 46 78

    Pla­quette de la recherche à l’UTC

    À lire dans le maga­zine Inter­ac­tions
    searchenvelope-ouserphone-squareenvelopefile-pdf-onewspaper-ouserslaptop-phone
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram