Rechercher

Search
Generic filters
Exact matches only

Les unités recherche-action

L’UTC a déve­lop­pé un nou­veau concept d’u­ni­tés, appe­lées uni­tés d’in­no­va­tion : Ingé­nie­rie des conte­nus et savoirs (ICS) et Qua­li­té en concep­tion des pro­duits et pro­cé­dés, inno­va­tion (CQP2i). Elles ras­semblent des acteurs pré­oc­cu­pés par une logique de déve­lop­pe­ment orien­tée vers la réa­li­sa­tion de pro­to­types et/ou la vali­da­tion de concepts.

Unité ICS

Créée en 1999 à l’UTC, l’u­ni­té d’In­no­va­tion ingé­nie­rie des conte­nus et savoirs (ICS) est rat­ta­chée au dépar­te­ment Tech­no­lo­gie et sciences de l’homme (TSH). À l’in­ter­face de l’u­ni­ver­si­té et du monde socio-éco­no­mique, cette uni­té d’in­no­va­tion tra­vaille sur l’é­tude, le déve­lop­pe­ment et les usages des tech­no­lo­gies numé­riques pour l’in­gé­nie­rie des connais­sances. Son exper­tise est aujourd’­hui déter­mi­nante du point de vue de la mise en œuvre, à TSH et à l’UTC, d’une péda­go­gie inno­vante en prise avec les situa­tions de l’in­gé­nieur contem­po­rain.

Site Web de l’u­ni­té

Cette uni­té est le résul­tat :

  • d’une ren­contre plu­ri­dis­ci­pli­naire : théo­rie docu­men­taire, infor­ma­tique docu­men­taire, péda­go­gie, mana­ge­ment des orga­ni­sa­tions…
  • de ter­rains d’ap­pli­ca­tion : dis­po­si­tifs docu­men­taires de capi­ta­li­sa­tion et trans­fert de connais­sances
  • d’un outil fon­da­teur : la chaîne édi­to­riale Sce­na­ri

L’u­ni­té ICS est struc­tu­rée autour de deux mis­sions :

  • la cel­lule d’ap­pui péda­go­gique (CAP) 
  • la cel­lule de recherche tech­no­lo­gique

Cinq exemples de projets

Le pro­jet CAPA (Chaînes édi­to­riales Avan­cées pour des docu­ments Péda­go­giques Acces­sibles) consiste à répondre aux pro­blé­ma­tiques socié­tales et légales d’ac­ces­si­bi­li­té de conte­nus péda­go­giques par la mise à dis­po­si­tion d’ou­tils de pro­duc­tion open-source au ser­vice d’une com­mu­nau­té d’ac­teurs sen­si­bi­li­sés et for­més. Le dis­po­si­tif tech­no­lo­gique et métho­do­lo­gique pro­po­sé sera déployé à grande échelle au sein des UNT et UNR par­te­naires. Une volon­té affi­chée par le pro­jet, consiste à ini­tier par le biais des expé­ri­men­ta­tions et des actions de dis­sé­mi­na­tion une dyna­mique de col­la­bo­ra­tion entre les dif­fé­rents acteurs concer­nés ( ser­vices han­di­cap, TICE, audio­vi­suels, DSI, ensei­gnants, asso­cia­tions…).

Les apports du pro­jet sont mul­tiples :

  • Des outils de pro­duc­tion de conte­nus péda­go­giques via une chaîne édi­to­riale open-source per­met­tant la pro­duc­tion à grande échelle de docu­ments péda­go­giques plei­ne­ment acces­sibles. Il s’a­git de mettre à dis­po­si­tion une solu­tion qui, en allant au-delà des recom­man­da­tions mini­males légales, per­met de répondre au mieux aux besoins des étu­diants en situa­tion de han­di­cap.
  • Une com­mu­nau­té d’ac­teurs sen­si­bi­li­sés et for­més via la mise en place d’un réseau d’ac­teurs sen­si­bi­li­sés aux pro­blé­ma­tiques d’ac­ces­si­bi­li­té dis­po­sant d’un ensemble cohé­rent d’ou­tils et de res­sources adap­tés (des guides de bonnes pra­tiques, des sup­ports de sen­si­bi­li­sa­tion, des dis­po­si­tifs de for­ma­tion…
  • Des expé­ri­men­ta­tions et un déploie­ment à grande échelle au sein du réseau des sept UNT (UNISCIEL, UNF3S, UNIT, UNJF, AUNEGE, UOH, UVED) ain­si que dans les UNR par­te­naires (UNR Picar­die, UNR Nord – Pas de Calais et UNR Paris Ile-de-France.
  • Une dyna­mique de col­la­bo­ra­tion entre ser­vices notam­ment entre les ser­vices TICE et audio­vi­suels, les ser­vices han­di­caps, le corps ensei­gnant et les DSI des uni­ver­si­tés. Il s’a­git donc d’a­mor­cer une logique d’é­changes et d’ac­tions com­munes entre ces ser­vices dans le cadre des dif­fé­rents chan­tiers du pro­jet (mise à dis­po­si­tion d’ou­tils, actions de for­ma­tion, expé­ri­men­ta­tions à grande échelle…).
  • Une offre SaaS (Soft­ware as a Ser­vice) de déploie­ment de cette chaîne édi­to­riale péda­go­gique offrant aux acteurs qui le sou­haitent une démarche plus réac­tive entre évo­lu­tions tech­no­lo­giques et usages.

Dans le pro­lon­ge­ment des tra­vaux en ingé­nie­rie des docu­ments tex­tuels, le pro­jet Idae (Ingé­nie­rie des Docu­ments Audio­vi­suels et Enri­chis) vise à explo­rer les spé­ci­fi­ci­tés de l’au­dio­vi­suel numé­rique, aus­si bien en tant que forme pri­maire des docu­ments ou en tant qu’en­ri­chis­se­ment de formes à domi­nante tex­tuelle. Il s’a­git d’é­prou­ver les poten­tia­li­tés d’é­cri­ture induites par la mani­pu­la­bi­li­té du dis­po­si­tif Sce­na­ri (sépa­ra­tion fonds/formes ou de fragmentations/agrégations typi­que­ment) appli­quées à des docu­ments inté­grant une dimen­sion tem­po­relle.

Les prin­ci­paux chan­tiers du pro­jet Idae sont :

  • Main­te­nance et évo­lu­tion du modèle Sce­na­ri Web­me­dia per­met­tant l’en­ri­chis­se­ment de res­sources audio­vi­suelles et sonores ;
  • Concep­tion et expé­ri­men­ta­tion du modèle Sce­na­ri Opale-Line per­met­tant l’en­ri­chis­se­ment audio­vi­suel de res­sources péda­go­giques à domi­nante tex­tuelle ;
  • Étude du docu­ment audio­vi­suel numé­rique en mobi­li­té et enri­chis­se­ment des logiques de publi­ca­tion (syn­chro­ni­sa­tion et décli­nai­son dédiées mobile, Sce­na­ri Rea­der) ;
  • Accom­pa­gne­ment et sui­vi de pro­jets de pro­duc­tion ;
  • Actions de for­ma­tions et de dis­sé­mi­na­tion.

Le pro­jet BASAR (Banque de Sce­na­rii d’Ap­pren­tis­sage Hybrides Réuti­li­sables et Inté­ro­pé­rables) est un Pro­jet de Coopé­ra­tion Scien­ti­fique Inter-Uni­ver­si­taire (PCSI). Il a pour objec­tif prin­ci­pal la mise en place et l’a­li­men­ta­tion d’une banque de scé­na­rios hybrides des­ti­née aux ensei­gnants des uni­ver­si­tés fran­co­phones.

Le consor­tium du pro­jet s’est fixé les objec­tifs spé­ci­fiques sui­vants :

  • Conce­voir un ate­lier de for­ma­tion de for­ma­teurs dédié à la concep­tion de sce­na­rii d’ap­pren­tis­sage hybride, y com­pris un outil infor­ma­tique pour la concep­tion de ce type de scé­na­rii ;
  • Déve­lop­per un espace web accueillant une Base de don­nées per­met­tant la mutua­li­sa­tion des sce­na­rii ;
  • Ali­men­ter cette base par des sce­na­rii conçus et réa­li­sés par les ensei­gnants dans un for­mat stan­dard et inter­opé­rable ;
  • Déve­lop­per des sce­na­rii com­plets d’u­sage illus­trés par les res­sources qui ser­vi­ront de témoins pour mon­trer l’in­té­rêt et la fai­sa­bi­li­té dans les dif­fé­rents contextes d’en­sei­gne­ment et d’ap­pren­tis­sage ;
  • Favo­ri­ser le déploie­ment de sce­na­rii gra­tuits sur les ENT fran­co­phones ;
  • Rendre le sys­tème mul­ti­lingue: conte­nu et inter­face en langues fran­çaise, arabe, russe et anglaise.

La contri­bu­tion ICS concerne l’ar­ti­cu­la­tion outil – conte­nu – for­ma­tion à tra­vers trois volets com­plé­men­taires défi­nis comme suit :

  • Un chan­tier tech­nique visant à déve­lop­per les com­po­santes néces­saires à la pro­duc­tion de conduc­teurs péda­go­giques struc­tu­rés dans la chaîne édi­to­riale Sce­na­ri ;
  • Un chan­tier autour de la « rédac­tions de Sce­na­rios péda­go­giques » réa­li­sé avec l’ou­til mis à dis­po­si­tion. La rédac­tion de sce­na­rios types sera effec­tué en lien avec la cel­lule d’ap­pui péda­go­gique (CAP) ;
  • Un chan­tier « ate­liers de for­ma­tion » afin d’as­su­rer un accom­pa­gne­ment et un appui aux pre­mières uti­li­sa­tions de l’ou­til dans le but de garan­tir un usage per­ti­nent et effi­cace du modèle pro­po­sé.

L’ob­jec­tif du pro­jet Quick est d’a­mé­lio­rer le trans­fert de connais­sances et de com­pé­tences à tra­vers la moder­ni­sa­tion de la pro­duc­tion docu­men­taire dans une approche col­la­bo­ra­tive, avec la chaîne édi­to­riale Sce­na­ri.

Le prin­cipe est la créa­tion d’une base de res­sources com­munes entre les dif­fé­rents auteurs des docu­ments métiers (R&D, Qua­li­té France et Bel­gique, centres de for­ma­tion Bel­gique et France, ser­vices sup­port à l’in­ter­na­tio­nal) dans le but de mutua­li­ser le tra­vail de cha­cun.

Les objec­tifs fixés par Quick et I2M (centre de for­ma­tion interne Quick) sont :

  • Amé­lio­rer la docu­men­ta­tion de for­ma­tion pour répondre aux besoins péda­go­giques.
  • Opti­mi­ser le pro­ces­sus de pro­duc­tion de la docu­men­ta­tion de réfé­rence et de for­ma­tion entre les dif­fé­rents ser­vices pro­duc­teurs de l’in­for­ma­tion.
  • Opti­mi­ser l’ac­cès à cette docu­men­ta­tion en pro­duc­tion dans les dif­fé­rents ser­vices et en consul­ta­tion dans les res­tau­rants.
  • Orga­ni­ser la cohé­rence de cette docu­men­ta­tion dans un envi­ron­ne­ment inter­na­tio­nal (mul­ti­lingue et mul­ti­cul­tu­rel).
  • Amé­lio­rer les com­pé­tences des acteurs des dif­fé­rents ser­vices ‑for­ma­tion, qua­li­té, R&D, for­ma­tion, …- dans le pro­duc­tion et la ges­tion docu­men­taire.

La Direc­tion géné­rale des douanes et droits indi­rects, par l’in­ter­mé­diaire de son orga­nisme de pilo­tage de la for­ma­tion, la DNRFP, a déci­dé de nor­ma­li­ser l’en­semble de la pro­duc­tion péda­go­gique éla­bo­rée dans ses trois éta­blis­se­ments sco­laires situés, res­pec­ti­ve­ment, à Tour­coing, La Rochelle et Rouen.

Cette nor­ma­li­sa­tion doit per­mettre de mutua­li­ser l’en­semble des docu­ments péda­go­giques, sup­ports de cours, dia­po­ra­mas, sites et exer­cices en ligne, pro­duits par les dif­fé­rentes équipes péda­go­giques. Afin de garan­tir cette mutua­li­sa­tion, la DNRFP a fait le choix de Sce­na­ri et d’un modèle dédié, nom­mé AROBASE, per­met­tant de consti­tuer une base docu­men­taire homo­gène, suf­fi­sam­ment gra­nu­la­ri­sée et acces­sible depuis n’im­porte quel poste de tra­vail for­ma­teur.

Unité CQP2i

CQP2i (Qua­li­té en concep­tion des pro­duits et pro­cé­dés, inno­va­tion) est une équipe de recherche-action plu­ri­dis­ci­pli­naire (ergo­no­mie, desi­gn, qua­li­té…) agis­sant en par­te­na­riat avec :

  • d’autres équipes des dépar­te­ments GB, GSU et GI pour la recherche ;
  • le réseau CSTI (culture scien­ti­fique, tech­nique et indus­trielle) pour la péda­go­gie et la dif­fu­sion ;
  • le lycée pro­fes­sion­nel Mireille Gre­net pour les appli­ca­tions ;
  • des entre­prises : Domus­vi, Bon­duel, Picar­die Habi­tat, etc. ;
  • des ins­ti­tu­tions euro­péennes et régio­nales (ARACT, INRS, AFNOR, ISO), mais aus­si  inter­na­tio­nales (Bré­sil, Scan­di­na­vie, États-Unis, Asie…).

En paral­lèle, la pré­sence dans des orga­nismes tels que les Janus de l’in­dus­trieIEA (Inter­na­tio­nal Ener­gy Agen­cy), le Prix Rober­valIMDR CF (Ins­ti­tut pour la maî­trise des risques), COFRAC (Comi­té fran­çais d’ac­cré­di­ta­tion) per­met veille et dif­fu­sion.

Ses actions de « recherche de proxi­mi­té » conduisent à des inno­va­tions tant péda­go­giques – AIRP (ate­lier inter­dis­ci­pli­naires de réso­lu­tion de pro­blèmes), Prin­temps de l’in­dus­trie, Club tech­no­lo­giques -, qu’in­dus­trielles avec des appli­ca­tions immé­diates et cir­cons­tan­ciées, – pro­duits (tablettes inter­ac­tives pro­fes­sion­nelles, outils, packa­ging…), amé­lio­ra­tions de situa­tions et de l’ou­til indus­triel (postes de tra­vail, ambiance sonore, ambiance visuelle, …), sec­to­rielles (per­sonnes âgées, agro-ali­men­taire, trans­for­ma­tion du bois…), et plus dif­fé­rées (branche indus­trielle, nor­ma­li­sa­tion) ou même plus fon­da­men­tales -, soit autant de res­sources pour aider les concep­teurs à œuvrer pour des inno­va­tions durables…

Contact et documentation

Contacts de la recherche à l’UTC

Contact

Direc­teur de l’u­ni­té ICS

Manuel Maja­da
+33 (0)3 44 23 44 23

Stan­dard de l’u­ni­té ICS

+33 (0)3 44 23 49 31

Direc­teur de l’u­ni­té CQP2I

Pierre-Hen­ri Dejean
+33 (0)3 44 23 46 00

Pla­quette de la recherche à l’UTC

À lire dans le maga­zine Inter­ac­tions
searchuserenvelopefile-pdf-onewspaper-ouserslaptop-phone
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram